Vélo électrique BMW Cruise e-Bike

Au premier regard, ce qui attire le plus l’œil sur le vélo électrique BMW Cruise e-Bike est sa batterie magnifique et discrète de 400Wh qui permettrait d'atteindre les 100 kilomètres d'autonomie, des chiffres comparables à ce qu'offre BH sur son modèle NEO ou Bulls sur ses modèles EVO.

Le cadre est fabriqué en aluminium hydroformé et dessiné par l'équipe Designworks USA qui non seulement s'est centrée sur la création du vélo en lui-même, mais aussi sur le changement de la manière dont les personnes se déplacent, en interagissant entre le design et la technique. L'esthétique impeccable et atemporelle transmet élégance et force grâce à ses lignes diaphanes et à son profil en « cou de taureau » dans la partie avant du cadre.

Vélo électrique BMW Cruise e-BikeLe BMW est pourvu d'un système de changement de vitesses Shimano Deore XT avec cassette de 10 vitesses, pèse un peu plus de 22 kilos dans son ensemble et intègre un moteur central Bosch Performance Line de 250W et 60Nm (couple maximum de sortie), qui est effectif jusqu'à une vitesse maximale de 25 km/h. À partir de cette vitesse, le cycliste devra pédaler seul. C'est uniquement comme cela que l'e-bike peut toujours être considéré comme un vélo au regard des normes de circulation, libérant le cycliste de l'assurance obligatoire, du casque, de l'immatriculation et des impôts.

Shimano - BMW
Les moteurs mid-drive, c'est-à-dire centraux, sont appréciés pour la répartition très effective du poids, mais aussi pour leur accélération progressive, et par « progressif » nous voulons dire qu'à aucun moment on ne ressent le coup en avant des marques des puissants moteurs-roues (hub), ces fameux moteurs qui s'installent dans le moyeu de roue.

BMW guidonLe BMW Cruise e-Bike porte de puissants freins à disque hydrauliques Shimano BRM395 de 180mm et 160mm, et un ingénieux système dans les pneus Continental CruiseCONTACT de 28 pouces, un « système de sécurité », dont la principale caractéristique est la capacité à conserver la pression dans la roue après une crevaison.

e-Bike BMW - Moteur Bosch Performance Line

La puissante batterie compte sur un système de recharge intelligent et est complètement rechargée en 3 heures 30 minutes.

La partie la plus remarquable de l'e-bike BMW est son système de contrôle Intuvia qui a élevé le système d'assistance au pédalage à un autre niveau. On peut sélectionner l'assistance à un pourcentage qui va de 0 % à 275 % en fonction de ce qu l'on demande.

Avec ce VAE, BMW a semé un précédent, car avec un prix de sortie aussi serré (il était de 2330€ à son lancement jusqu'en automne 2014, puis autour de 2800€ ensuite), la marque n'a pas laissé en bonne posture ses concurrents les plus directs, en prix, qualité et prestige, comme l'étaient les vélos Smart, le Specialized Turbo ou le Haibike Xduro. Aujourd'hui à un prix de 3100€ (mais épuisé dans certaines tailles), il reste dans la fourchette de prix correspondant à sa catégorie.

BMW Cruise e-Bike - frein à disqueLe vélo électrique BMW complète le catalogue déjà bien travaillé qu'offre la marque allemande mondialement connue. Lorsqu'un constructeur automobile de prestige international met tant de ressources dans la création d'une ligne complète de bicyclettes, VAE et accessoires pour vélos, c'est parce que les choses commence vraiment à changer ? Où est-ce simplement une pincée de Green-Washing dans un programme marketing extensif en diversifiant les supports publicitaires pour faire porter un logo à des « accessoires », puisque c'est dans cette catégorie que les vélos sont classés sur la page internet, après avoir vendu des millions de véhicules motorisés pas franchement réputés pour leur faible consommation en carburants conventionnels ?

Nous ne pensons pas que BMW soit en train d'essayer de nous faire abandonner notre voiture. Comme nous le disions, il s'agit plus d'un accessoire de la voiture elle-même, comme ils l'ont déjà fait avec leur BMW i3 totalement électrique et le vélo électrique pliable connecté à l'allume-cigare dans son habitacle.
VAE BMW - console-displayMalgré tout, il faut reconnaître que le logo BMW sur le haut de la potence lui va comme un gant, et apporte une touche très classe et suggestive à un vélo électrique qui, finalement, n'a rien d'exceptionnel du point de vue de la technique ou des performances puisque les éléments intégrés restent tout-à-fait dans la ligne mainstream des vélos à assistance électriques à moteur mid-drive dans cette gamme de prix. Il n'empêche que son esthétique est, il faut l'avouer, très réussie, conforme au style de la marque, à vocation prestigieuse et sportive, très allemand, résolument BMW.

Laisser un commentaire