LIVRAISON EXPRESS!
GARANTIE DE REMBOURSEMENT
UN SERVICE CLIENT DÉVOUÉ

Rotwild

Rotwild a été créé comme une vitrine pour prouver l'ingénierie que développe ADP engineering, Rotwild est une marque leader pleine d'innovations et de brevets dans le monde du VTT.

Par ordre décroissant

Articles 1-12 sur 20

Page
par page
  1. -15%
  2. -18%
  3. -15%
  4. R.T750 (HT) Core

    En rupture de Stock
  5. R.C750 (HT) Core

    En rupture de Stock
  6. R.T750 (HT) Tour

    En rupture de Stock
  7. R.X750 Pro (HT)

    En rupture de Stock
  8. R.X375 Core

    En rupture de Stock
  9. R.C750 Core

    En rupture de Stock
  10. R.X750 Core

    En rupture de Stock
  11. R.T750 Tour

    En rupture de Stock
  12. R.E375 Core

    En rupture de Stock
Loading ...
Load More ...
Par ordre décroissant

Articles 1-12 sur 20

Page
par page

Vélos électriques Rotwild

En ce qui concerne les vélos de montagne, ils ont été les premiers à adapter la transmission par courroie à un vélo de descente en 1996, appelé RDH P1. Monté avec une double suspension, un système de freinage hydraulique avec des disques en acier, un changement de vitesse électronique, l'équivalent d'un Shimano Di2 20 ans plus tard. Sur le modèle P2 suivant, le cadre présente les premières applications de la fibre de carbone dans les cadres de descente afin de réduire le poids.

Il y a quelques années, ADP engineering (Rotwild) s'est associé à BROSE (fabricant de moteurs électriques pour l'automobile, numéro 1 en Allemagne et dans le monde, fabriquant pour Mercedes, Audi, BMW, Wolkswagen avec plus de 100 ans d'expérience) pour développer un moteur électrique pour les vélos électriques qui révolutionnerait le marché. En 2016, nous avons commencé à voir plusieurs marques avec des systèmes électriques BROSE et avec la même intégration du moteur et de la batterie que Bulls et BH et pour cette année 2017, la liste des fabricants qui montent Brose est montée en flèche.

Rotwild et Brose ont fait évoluer le moteur pour qu'il s'intègre parfaitement aux cadres de VTT que Rotwild commercialise avec tant de succès depuis quelques années, en respectant la géométrie globale développée pour chacune des disciplines du VTT et en obtenant une répartition du poids inégalée.

Rotwild développe le moteur Brose, la batterie et propose la solution de l'intégrer dans l'ensemble de la géométrie. Rotwild utilise des batteries de 14,5ah, au lieu des 17,5ah qui pourraient entrer dans l’habitacle prévu à cet effet, non pas par goût ou pour faire des économies (ce qui, comme on peut le voir dans les composants, ne correspond pas du tout à la marque) mais parce que - selon leur étude - si on dépasse le poids dans la partie la plus basse du cadre, on déséquilibre la roue avant par rapport à la roue arrière, en ressentant un petit déséquilibre dans les moments délicats comme les descentes raides. Rotwild utilise des batteries au lithium IPU (integrated power unit) de 14,5ah pour optimiser le poids en répartissant les cellules de façon homogène.

ADP Engineering et Rotwild ont reçu le premier prix international pour l'innovation et le design plus tôt cette année.

Système électrique Rotwild

Le moteur central Brose de 250 watts et 90 Newton-mètres continuera à être utilisé dans tous les modèles de la gamme 2021. Ses principaux ingrédients sont l'aluminium, le magnésium, l'expérience et la conception/fabrication made in Germany.

Les batteries au lithium 750Wh du fabricant allemand BMZ sont toujours intégrées dans le tube inférieur du cadre, ce qui permet de maintenir une répartition optimale du poids et de fournir une autonomie suffisante pour couvrir jusqu'à 145 km sur terrain plat avec le niveau d'assistance le plus bas.

Pour 2021, Rotwild et Brose ont encore affiné le logiciel du moteur, en allouant plus de couple à basse vitesse et en appliquant une puissance plus douce à tous les niveaux d'assistance.

Là où d'autres moteurs sont développés en tenant compte du prix, le Brose 2.0 est conçu et fabriqué pour répondre à un haut niveau de qualité, indépendamment du coût. Il intègre des engrenages épicycloïdaux hélicoïdaux de précision, dont la fabrication est beaucoup plus coûteuse, mais qui offrent des performances spectaculaires avec une usure minimale par rapport aux profils d'engrenages droits couramment utilisés, qui sont moins chers mais ont une durée de vie plus courte.

En termes simples, le transfert de puissance de l'engrenage d'entraînement au moteur se fait par une ou deux dents selon le cas. Avec les engrenages hélicoïdaux, la puissance est transférée par trois dents qui sont connectées en même temps, ce qui entraîne une usure moindre, moins de bruit, moins de friction et une unité d'entraînement plus petite et plus légère.

Outre les avantages de l'intégration du moteur, de la taille, du faible poids et de la fiabilité, Rotwild et Brose deviennent les leaders du marché en termes de puissance et de couple de poussée. Le capteur développé par Brose est unique sur le marché actuel puisqu'il mesure la force exercée par le cycliste sur la pédale pas moins de 420 fois par seconde. Les performances de l'assistance sont douces, sans vibrations, et l'une des rares sur le marché à proposer, avec le moteur Yamaha, deux plateaux avant pour une plage de vitesse plus large.

La production a commencé en juillet 2014 et en août de la même année, l'équipe de test Rotwild / Brose avait parcouru 110 000 km sur des sentiers alpins complexes.

Brose Drive Technology est une division du groupe Brose, l'un des fournisseurs les plus innovants et les plus performants de l'industrie automobile internationale, qui emploie quelque 22 000 personnes - dont 2 500 ingénieurs - sur 57 sites dans 23 pays du monde. Son chiffre d'affaires annuel dépasse les 5 milliards d'euros. L'année dernière, Brose a produit 100 millions de moteurs électriques. Il ne fait aucun doute qu'ils savent ce qu'ils font.

Des décennies d'expérience dans le domaine de l'ingénierie mécatronique pour le secteur automobile les rendent parfaitement qualifiés pour produire cet entraînement innovant pour vélos électriques. Le développement et la production du moteur Brose ont lieu entièrement dans leur usine de Berlin, où une équipe d'ingénieurs conçoit, construit et teste le système afin de construire un vélo électrique qui frise l'excellence.

Le Rotwild est le vélo le plus léger, 15% plus léger que son plus proche rival.

Mais comment ont-ils réussi cet exploit ? Le secret réside dans l'ingénierie qui les développe et dans l'utilisation des matériaux les plus modernes de la technologie de production.

Assemblés à partir de carbone, un alliage connu pour sa solidité et sa légèreté, ils améliorent considérablement la résistance à la flexion et offrent une meilleure traction.

Conception technique de Rotwild

Rotwild base son travail de développement sur les outils virtuels dont elle dispose et sur diverses lectures dans le but d'extraire des données et de mieux comprendre le fonctionnement des processus. Ils définissent continuellement les exigences spécifiques de l'ensemble de la gamme de produits Rotwild en collaboration avec leurs partenaires dans le développement des dessins, des matériaux et des processus de fabrication, de la conception à la maturité dans la phase de test. Parallèlement au lancement de chaque nouveau projet, ils stipulent les caractéristiques spécifiques de chaque innovation pour les intégrer dans le concept de développement qu'ils maintiennent dans la conception de chaque produit. Le résultat est parlant : un produit final unique et équilibré qui rassemble toutes les avancées qui ont évolué.

Matériaux

Les exigences imposées à un cadre de vélo en carbone de qualité supérieure sont nombreuses et variées. Le cadre doit être aussi léger que possible tout en offrant une rigidité maximale avec un design distinctif à l'œil et en conservant le caractère unique des tubes qui maintiennent les propriétés d'amortissement nécessaires pour assurer une longue durée de vie.

Les premiers cadres en aluminium Rotwild 6066 T6

Ces cadres fabriqués dans un alliage spécial leur ont permis de construire des cadres en aluminium extrêmement légers et durables. Ce type d'alliage contient un plus grand nombre de composants d'alliage, qui offrent de meilleures propriétés en termes de résistance et de fatigue du matériau.

En considérant la relation entre la densité et la résistance à la fatigue, les avantages de ce type d'aluminium sont devenus très évidents dans les premiers modèles avec système électrique, en augmentant la limite d'élasticité du matériau, très importante pour préserver les soudures en parfait état, en augmentant également la résistance aux chocs et aux fractures, ce qui est un avantage particulièrement grand sur les vélos à double suspension lorsque celle-ci est supérieure à 140mm en raison des fortes contraintes qui agissent sur chaque impact.

Les tubes des cadres de bicyclettes Rotwild sont fabriqués à partir d'aluminium moderne et maintenus à un niveau de qualité élevé. Ils sont produits selon un processus connu sous le nom d'hydroformage, qui permet de façonner les tubes individuellement et de les produire avec un niveau élevé de fiabilité du processus. Pour réaliser le processus, le tube est pressurisé à 4000 bars en le remplissant d'une émulsion mixte d'air et d'huile. La pression interne élevée est responsable de la formation de la section du tube, ce qui permet de réaliser des géométries beaucoup plus complexes, et donc d'adapter de manière optimale les formes et les épaisseurs du tube aux conditions de charge du cadre.

Tubes forgés

L'avantage du processus de forgeage que Rotwild met en œuvre dans ses cadres est que la structure métallique fine peut être modifiée de manière sélective, ceci est basé sur un refroidissement prolongé qui libère les propriétés matérielles supplémentaires que chaque composant doit présenter. Grâce à ce processus, les pièces forgées présentent une résistance beaucoup plus élevée et offrent donc un facteur de sécurité plus important.

Cadres monocoques en carbone avec fibres HM, disposition optimisée et nexus en fibre de carbone Rotwild

Les cadres en carbone Rotwild sont principalement produits à partir de ce que l'on appelle des fibres à haute ténacité (HT). La structure modulaire du cadre permet d'utiliser d'autres types de fibres de carbone (HM haut module ou HST haute résistance à l'usure et à la rupture) en plus des fibres HT, ce qui permet de résoudre des problèmes particuliers tels que la rigidité ou d'améliorer de manière sélective le comportement mécanique de la structure en réponse à des dommages ou des impacts.

Les pièces en carbone sont des cadres en fibre semi-finis dans lesquels les fibres de carbone individuelles, d'une épaisseur de 0,007 mm seulement, ont été pré-imprégnées de résine époxy. La qualité de cette pré-imprégnation est cruciale pour la définition ultérieure des caractéristiques du cadre en carbone. Ce n'est que si vous obtenez une distribution constante et un rapport volumique correct entre la fibre et la résine qu'il sera possible d'obtenir un rapport poids/puissance idéal pour le cadre. Si, par exemple, pour économiser du poids, la teneur en résine est réduite dans le pré-imprégné ou pendant le processus, cela peut signifier que les fibres ne sont plus idéalement noyées dans la résine et ne sont pas capables de transmettre les forces particulières sous une charge de compression.

Aucun autre matériau n'offre autant de possibilités que le carbone. Afin d'en extraire les caractéristiques de performance, Rotwild a engagé de vastes ressources dans des recherches approfondies, qui ont abouti à une nouvelle méthode de fabrication appelée Technologie monocoque modulaire (MMT).

La nouvelle technologie de production MMT de ROTWILD permet de mieux convertir les exigences élaborées en matière de construction, de fabrication et de contrôle de la qualité auxquelles sont soumis les cadres en carbone. Il est ainsi possible de faire correspondre avec précision les caractéristiques mécaniques qu'un cadre RotWild abrite, telles que la rigidité, l'élasticité et la capacité d'absorption élevée, résolvant ainsi les problèmes spécifiques du matériau lui-même, comme la sensibilité aux chocs, ce qui permet d'obtenir des cadres en carbone de la plus haute qualité et aux performances uniques.

Rotwild Integrated Power Unit (IPU)

L'unité de puissance intégrée (IPU) de Rotwild se compose d'un moteur Brose et d'une batterie au lithium qu'ils ont eux-mêmes créée. L'objectif de l'ingénierie était d'intégrer les deux éléments les plus importants d'un vélo électrique dans le développement tout en conservant les caractéristiques de maniabilité dynamique, la géométrie et la cinématique, que les vélos mécaniques - que Rotwild améliore depuis des années - conservent.

Le système IPU, qui a été mis en œuvre par d'autres marques depuis 2016, est breveté par Rotwild auprès de l'Office européen des brevets.

Moteur Brose-Rotwild

Le moteur électrique central développé par Rotwild en coopération avec le fournisseur automobile allemand BROSE constitue la base de l'IPU. En termes d'ingénierie électrique, il s'agit d'un "rotor interne brushless" caractérisé par une conception compacte combinée à un énorme rendement. Le moteur transmet la puissance en deux étapes dans un rapport de 01:27, ce qui signifie que le moteur électrique tourne toujours dans sa fourchette de révolution optimale, garantissant ainsi une efficacité maximale.

Une autre caractéristique unique de l'unité de transmission de Brose est l'utilisation de deux mécanismes de roue libre à l'intérieur, ce qui devient important sur les vélos électriques lorsque la vitesse de coupure est fixée à 25km/h. Grâce à ce deuxième mécanisme de roue libre, le moteur électrique s'arrête complètement dès que l'on dépasse les 25 km/heure, ce qui nous permet de continuer à pédaler avec notre puissance sans perte de vitesse.

Moteur Shimano EP8-Rotwild

Le nouveau moteur Shimano EP8, intégré à toute la gamme Aggressive Series, devrait révolutionner le vélo grâce à son approche non conventionnelle, avec des modèles de vélos super légers, des batteries 375wh et une mentalité tout-terrain.

En commençant par la collection 2022, Rotwild complète la gamme à succès de la série Aggressive avec une batterie de 735wh.

La batterie de 375wh a été conçue et développée par Rotwild en étroite collaboration avec un fabricant allemand renommé, BMZ. Il se compose de quatre éléments de base :

-       Les 40 cellules lithium-ion.

-       BMS ou système de gestion de la batterie.

-       Prise de charge intégrée.

-       Boîtier qui renferme et protège l'ensemble de la batterie.

Les cellules lithium-ion haute densité sont divisées en packs de cellules. Chaque cellule fournit 3,7 volts dans une plage de fonctionnement de 3,7 à 4,2 volts et une capacité de 3 500 milliampères. La principale caractéristique de cette cellule li-ion est sa structure chimique interne, qui a été spécialement conçue pour les applications automobiles, les vélos et les véhicules électriques.

L'IPU développé par l'ingénierie derrière Rotwild a été conçu de telle manière qu'il peut être utilisé sur n'importe quel cadre de vélo sans aucune restriction sur la géométrie, la cinématique ou la compatibilité, c'est-à-dire que nous le trouvons sur un Rotwild de descente, CrossCountry, All mountain, Enduro, Tour, Trekking.. à cette fin, le boîtier qui protège le moteur Brose devient une partie intégrante du reste du cadre, fermement boulonné à la batterie et au tube inférieur du cadre, devenant à son tour un élément de support dans la structure du cadre.

Grâce à sa conception compacte, il permet d'obtenir des bases courtes et des positions appropriées aux points de pivot de la suspension arrière, qui sont si importants sur un cadre à suspension complète.

Systèmes CAX

Les systèmes CAX modernes, basés sur des technologies assistées par ordinateur, sont à la base des développements que RotWild produit et met en œuvre dans ses produits. Ils jouent un rôle déterminant dans le développement de l'idée originale et du projet initial, dans l'optimisation et le calcul de la force jusqu'à la phase de production. De cette façon, ils peuvent identifier les erreurs et les rectifier facilement, même pendant le processus de création et de développement du moule virtuel, qui est accéléré par l'utilisation de ces systèmes, ce qui donne lieu aux premiers prototypes avec un très haut niveau de maturité qui permet à RotWild de travailler de façon plus précise, rapide et efficace.

Les systèmes de conception assistée par ordinateur (CAO) pour la modélisation tridimensionnelle des produits impliquent la création d'un moule tridimensionnel virtuel de chaque composant, qui contient toutes les propriétés géométriques et physiques réelles telles que le poids, le volume, etc. et qui constitue la base de toutes les étapes ultérieures du développement. Grâce à la conception assistée par ordinateur, les modèles peuvent être adaptés les uns aux autres, ce qui permet d'éviter les collisions et les défaillances indésirables lors des étapes ultérieures de montage et d'intégration des différents composants.

Les systèmes d'IAO sont fondamentaux pour pouvoir effectuer des calculs de résistance et des simulations de charge sur le modèle virtuel sur les différents ordinateurs. Les conditions de chargement et les limites des mesures de données réelles sont transférées au produit, ce qui permet de détecter l'ampleur et les directions des contraintes matérielles telles que les contraintes de traction, de compression, de flexion ou de torsion qui se produisent dans chaque composant individuel dans les conditions de chargement correspondantes. Le niveau des contraintes exercées fournit des informations précieuses sur le degré de performance maximale des matériaux, sur la possibilité d'économiser des matériaux supplémentaires ou sur la nécessité de remplacer la conception initiale afin d'obtenir des contraintes sur les matériaux dans une plage admissible. Seule l'utilisation de ces systèmes de mise en œuvre permet une telle optimisation afin d'obtenir un rapport optimal entre la rigidité et la durabilité.

La MBS, ou simulation multicorps, est une méthode de simulation numérique qui peut être incluse dans la catégorie des systèmes d'IAO. La MBS implique la simulation des différentes séquences de mouvements des différents composants qui sont connectés. RotWild utilise cette procédure en particulier pour la conception cinématique du bras oscillant arrière.

Grâce à l'utilisation du logiciel d'ingénierie ADP propre à Rotwild, ils sont en mesure de calculer la vitesse, l'accélération et les différentes forces agissant sur les différents éléments de la suspension arrière. En superposant les graphiques relatifs à la cinématique* de la suspension arrière avec les paramètres relatifs au ressort pneumatique, ils sont en mesure de régler parfaitement les deux systèmes l'un sur l'autre.

Mesure des données réelles

En prenant des données réelles en fonctionnement, Rotwild est en mesure de déterminer les charges maximales agissant sur le vélo pendant son utilisation. Au cours de ce processus, les forces et les moments qui agissent sur les vélos sont enregistrés qualitativement et quantitativement dans un large éventail de conditions de conduite différentes. Les données sont enregistrées au moyen de jauges de contrainte et de capteurs d'accélération situés sur les parties exposées du cadre.

En 1998, ils ont construit leur premier modèle d'essai en collaboration avec l'université de Siegen. En 2002, leur deuxième modèle d'essai a été développé en collaboration avec l'Institut Fraunhofer, dans le but de vérifier et d'affiner davantage les données réelles enregistrées lors de la première étape. Au total, ils ont identifié 32 points de mesure importants et pertinents et les ont équipés des capteurs appropriés pour collecter la quantité de données nécessaire pour maintenir leur évolution constante et le haut niveau de développement dont ils font preuve depuis plus de 20 ans, aboutissant à des chefs-d'œuvre d'ingénierie que toute personne ayant la chance de pouvoir apprécier.

* La cinématique est la partie de la mécanique qui étudie le mouvement dans ses conditions d'espace et de temps, sans tenir compte des causes qui le produisent.

Roulements Rotwild

Les roulements que Rotwild utilise pour assembler ses vélos sont des roulements à billes EIR produits exclusivement pour Rotwild et qui diffèrent énormément des roulements habituels. L'objectif de cette rénovation est de prolonger encore la durée de vie des roulements et de réduire la fatigue des matériaux pour éviter les problèmes futurs.

Les roulements EIR sont utilisés dans cinq endroits très différents.

La particularité des roulements EIR réside dans la conception de l'entretoise interne, qui est beaucoup plus large qu'un roulement conventionnel, ce qui permet de mieux soutenir le système de roulement et d'éviter les petits mouvements relatifs entre les différentes parties.

L'avantage de la technologie EIR est qu'il s'agit de roulements à billes à complément complet, c'est-à-dire que le roulement est rempli du nombre maximum de billes. En d'autres termes, un roulement conventionnel de la même taille (15x28x9) peut avoir un maximum de 9 billes pour les 18 billes d'un roulement EIR.

L'avantage d'avoir un plus grand nombre de billes est de conférer au roulement une plus grande capacité de charge statique, de sorte que les roulements EIR n'ont aucune difficulté à résister aux forces auxquelles ils sont soumis pendant l'utilisation, ce qui réduit considérablement l'usure et augmente la durabilité du roulement dans son ensemble.

Les roulements à billes EIR utilisent un alliage d'acier inoxydable résistant à l'usure. Ils sont également dotés d'un joint spécial des deux côtés pour empêcher la saleté et l'eau d'entrer et pour préserver la graisse nécessaire au bon fonctionnement du roulement, parfaitement lubrifiée, ce qui permet d'obtenir des roulements de qualité supérieure et sans entretien.

Systèmes de pédalier

Rotwild utilise le système de pédalier BB92, également connu sous le nom de Shimano Press Fit, qui assure une meilleure efficacité du pédalage grâce à une rigidité accrue dans le segment du pédalier. Ce type de pédalier convient aux cadres en aluminium hydroformé et aux cadres en carbone. Dans le cas des cadres en carbone, il permet de retirer les inserts en aluminium cémenté de la boîte de pédalier, les roulements sont directement encastrés dans la boîte de pédalier en carbone. En termes de conception, la largeur du pédalier de 92 mm améliore la résistance à la flexion et à la torsion de l'ensemble.

Grâce aux moyeux de 148 sur la roue arrière et de 110 sur la roue avant, Rotwild est en mesure d'améliorer considérablement la rigidité des roues de 29" et 27,5".

Le moyeu de 148 mm crée un dégagement dans le pneu et permet l'utilisation de pneus plus larges. Il réduit également les déplacements de la chaîne hors ligne.

Le moyeu de 110 mm de la roue avant génère également un dégagement plus large, ce qui se traduit par une nette amélioration de la rigidité de la roue.

MRC Modular Riding Concept

Le nouveau concept MRC que les ingénieurs de Rotwild mettent en œuvre dans leur collection, année après année, offre aux coureurs de nombreuses options pour adapter les propriétés dynamiques du cadre à leurs préférences individuelles. À cette fin, les différentes exigences des différentes applications sont soumises à une analyse rigoureuse en termes de débattement et de géométrie de la suspension. Au cours de la collecte des données, ils ont identifié deux points importants du cadre qui constituent la base du concept innovant du cadre MRC : la longueur de la base et l'angle du tube de direction.

MDI Multiple DropOut Inlay

Ou dropouts arrière 3D qui permettent d'utiliser des roues avec des axes différents et une liberté de mouvement pour répondre aux besoins individuels de chaque cycliste. Pour garantir la qualité et la durabilité du matériau, ils sont anodisés, qui est un procédé de passivation électrolytique utilisé pour augmenter l'épaisseur de la couche d'oxyde naturelle à la surface des pièces métalliques.

Avec le MDI ou multiple dropout inlay, rotwild a introduit un système qui permet d'installer différents standards d'axes et de rapports de vitesses (Shimano ou SRAM) en changeant simplement la position d'un seul geste.

La troisième génération de MDI (à partir du modèle de cadre R.X1 et R.X+) permet de régler une position horizontale pour la longueur des bases arrière, en tenant compte de la taille de la roue, il est possible de sélectionner des longueurs de bases très courtes de 422,5 mm et plus longues de 435 mm, ce qui change considérablement la sensation de conduite.

Le réglage de la longueur grâce à la MDI s'effectue purement horizontalement, ce qui signifie que les dimensions géométriques de base telles que la hauteur du pédalier, la tige de selle et l'angle du tube de direction ne sont pas affectées.

Les différentes tailles de roues 27,5" et 27+ peuvent également être intégrées sans devoir procéder à de sérieuses modifications des géométries.

Avec une longueur de base plus courte de 422,5 mm, elle rend le vélo plus maniable, plus sportif et avec une réponse agile et dynamique en virage, nous sommes capables de lever la roue avant plus facilement pour négocier certains obstacles. La longueur de la base de 422,5 mm, le débattement de la suspension de 140 mm et les pneus d'une largeur maximale de 2,4 pouces sont les critères actuels d'un bon vélo tout terrain.

Avec une longueur de base moyenne, mais plus longue, de 435 mm, elle offre une plus grande stabilité en roulant, ainsi que dans les descentes rapides et nous donne une plus grande capacité de montée sur les terrains escarpés, en veillant à ce que la roue avant reste en contact avec le sol aussi longtemps que possible, alors qu'en même temps, cette longueur de base permet de monter des pneus jusqu'à 3.0" de large, l'équivalent de 27.5 Plus.

Position de l'essieu ajustée au pilote

Grâce aux dropouts et aux longueurs de bases associées, il est possible d'adapter le cadre à la taille du cycliste. Pour optimiser la répartition théorique du centre de gravité, une longueur de base de 425 mm est recommandée pour les cadres des tailles L et Xl, mais la configuration plus courte reste une option pour les deux grandes tailles également.

MHS – Modular Headset

Ou  réglage de l'angle du jeu de direction, entièrement développé par ROTWILD en combinaison avec le X-frame offrant différentes options de configuration pour adapter le cadre à chaque individu

La direction est semi-intégrée, les roulements sont intégrés dans les tubes en aluminium, qui sont pressés dans le tube de direction, il est donc possible de changer la configuration à tout moment.

Les roulements à billes sont entièrement étanches, fabriqués en acier inoxydable et protégés contre la pénétration de la saleté par trois joints externes supplémentaires.

Livré d’usine en configuration standard. Pour les fourches suspendues de 34mm d'épaisseur et 140mm de débattement, l'angle du pivot de fourche est de 67 degrés. En option, le logement du roulement supérieur peut être remplacé par un roulement spécial de 1,5 degré, ce qui réduit l'angle du pivot de fourche à 65,6 degrés ou l'augmente à 68,5 degrés.

En modifiant l'angle du tube de direction, nous obtenons un changement important des propriétés dynamiques de conduite et de la structure géométrique, en modifiant la hauteur du pédalier, la portée, l'angle de la tige de selle et l'empattement.

Avec l'angle du tube de direction en position 65,5°, nous augmentons l'empattement, le comportement de la direction devient moins agile et comme la roue avant entre en contact avec les obstacles plus tôt en raison de sa position, la sensation de basculement diminue dans les descentes ou sur les rochers abrupts.

Avec l'angle du tube de direction à 68,5°, nous obtenons un angle de direction plus raide associé à une meilleure maniabilité et à des mouvements de direction plus agiles, ce qui se traduit par une conduite plus vive et plus légère.