Vélo électrique de Vojtech Sojka

Vojtech Sojka - 2 vues
Un étudiant en design industriel de l’Université de Technologie de Brno (République Tchèque), sous la tutelle du fabricant Superior, a créé un vélo électrique élégant, discret et compact pour son projet de fin d'études. Ce n'est pas la première fois que des étudiants révolutionnent le secteur des vélos électriques, si nous nous souvenons de la Roue Copenhagen et du kit électrique FlyKly, imaginés par des étudiants de l'Institut Technologique du Massachusetts.

L'objectif de Vojtech Sojka, le créateur, était de construire un vélo sportif et léger avec lequel attirer l’œil des jeunes. Sa création d'aspect épuré et futuriste regorge d'innovations avec, par exemple, la batterie et le moteurs camouflés, le guidon d'une seule pièce réalisé à partir de fibre de carbone et sans vis visible, toujours avec l'idée de frôler la perfection esthétique.

Vojtech Sojka - Guidon
Sojka explique que l'équipement intégré pour contrôler les lumières, la vitesse, la puissance du moteur,… pourrait être remplacé par un téléphone mobile de type Smartphone à fixer sur le guidon.

Vojtech Sojka - Guidon
Vojtech Sojka a créé de zéro la structure qui supporterait le reste des composants en fabricant un cadre hydroformé en aluminium et pour améliorer la distribution du poids, il a opté pour un moteur central.

Vojtech Sojka - Moteur centralVojtech Sojka - Construction du cadre
Le pack de cellules électriques se trouve caché l'intérieur du tube. Le vélo utilise une courroie de transmission Shimano au carbone et un système de changement de vitesses Shimano Alfine. C'est dommage que ce ne soit resté qu'un projet et non un modèle en production. Bien que Sojka n'ait pas dédié autant d'efforts pour créé un vélo puissant (ce n'était pas le but) comme le Dogati ou incorporer les dernières nouveauté du secteur comme le M55 Terminus, personne ne peut nier qu'il a réussi à retenir l'attention du reste des fabricants.

Vojtech Sojka - Vélo de profil
Le concepteur lui-même explique : « Après plusieurs essais en concevant la structure du cadre avec la forme typique en diamant, le problème des haubans arrières faisait surface. Mon idée initiale était d'éliminer les montants supérieurs pour obtenir un aspect propre, mais avec le cadre en forme de diamant, éliminer les haubans s'avérait énormément compliqué. La solution finale a requis une légère augmentation du poids (quelques 200 grammes) mais en manipulant la courroie ça a été beaucoup plus facile. De plus, la nouvelle solution permet d'avoir une déviation un peu plus grande du « triangle arrière » ce qui améliore le confort de conduite ».

Vojtech Sojka - Vélo électrique projeté
De nombreux fabricants de vélos électriques ont été interpellés par ses capacités, il ne manquera sûrement pas de travail ces prochaines années.

Vojtech Sojka - Modèle réel du vélo électrique
Vojtech Sojka - Guidon réel

Laisser un commentaire