Vélos électriques contre vélos traditionnels

Les vélos électriques ne sont pas de véritables vélos. À mon avis, ils ressemblent beaucoup plus à des scooters mais avec les bénéfices ajoutés de pouvoir rouler n'importe où. Dans la plupart des cas il n'est pas nécessaire d'avoir un permis de conduire pour monter sur un vélo électrique, lequel peut substituer aisément une voiture pour des distances courtes ou des situations de basse vitesse.

La première chose que les personnes remarquent chez un vélo électrique est son poids. Bien qu'ils ne soient pas aussi lourds que les motocyclettes ou les cyclomoteurs, la plupart des vélos électriques pèse autour de 25 kilos, bien plus lourds que les vélos traditionnel! Un vélo de montagne à un poids de 15 kilos environ. Celles qui ont un cadre en carbone pèsent moins et les vélos de course encore moins car elles n'ont pas des systèmes de suspension. Le poids d'un vélo électrique fait qu'il soit plus difficile monter des escaliers, le mettre dans une voiture ou l'introduire dans un support pour vélos. Son utilisation est aussi un peu plus compliquée que tout simplement pédaler et s'arrêter...

trad1

Je crois que la vérité à propos des vélos électriques c'est que la plupart des gens ne pédale pas quand ils les utilisent. Les pédales sont là tout simplement pour vous en tirer de la merde si la batterie s'épuise sur le chemin de retour, ainsi que vous vous donner une apparence de sécurité et lenteur. Quand on combine les pédales avec un limitateur de vitesse (établi à 25 km par heure pour la plupart des vélos électriques), vous avez un véhicule légalement classifié comme un vélo, ce qui comporte plusieurs bénéfices, comme rouler sur les trottoirs ou sur les chemins pour vélos.

J'ai acheté mon premier vélo électrique à cause d'une douleur aux genoux provoquée par le vélo traditionnel.

J'allais au travail en vélo et de retour chez moi, seuls 3 km pour chaque trajet, mais il y avait une pente aiguë à moitié chemin qui me demandait beaucoup d'effort. Bien que je suis en forme et que normalement j'arrive a passer cette pente sans être épuisé, j'ai commencé à sentir de fortes douleurs à la bande ilio-tibiale, dans la partie extérieure de mes genoux. Le diagnostique que m'a donné un entraîneur professionnel était SBIT, une syndrome de la bandelette ilio-tibiale, qu'il a attribué principalement à ma routine quotidienne en vélo.

La flexion et extension répétée à laquelle étaient exposées mes genoux tous les jours, combinée a mon inactivité relative au bureau, toujours assis devant mon ordinateur, c'est ce qui m'a provoqué un déséquilibre entre le tissu musculaire et la structure de mes jambes. La meilleur solution serait de marcher au travail, mais cela me prendrait beaucoup de temps et serait peu pratique avec l'ordinateur portable et d'autres documents. Je pourrais toujours prendre une voiture, mais le parking est un problème, et c'est plus cher, et mauvais pour l'environnement! L'achat d'un vélo électrique à donné une solution à tout ça et, bien qu'au début je me sentais vieux et faible, maintenant je pense qu'en réalité je suis tout de même plus fort qu'avec un véhicule qui fonctionne avec de l'essence.

À mon avis, la vitesse et l'énergie limitée des vélos électriques les rend plus sûres que les motos et même que les voitures dans de nombreuses situations.

Sur le chemin vers mon travail, je coupe à travers un parc, je suis tranquille sur le chemin pour vélos et je gare mon vélo dans un parking pour voitures qui a des supports pour vélos, qui est couvert et gratuit. Ceci me prend moins de temps pour arriver au travail par rapport à une voiture à l'heure la plus trafiquée. Bien que je suis plus exposé à la fumée des tubes d’échappement que si j'étais dans ma voiture avec le filtre d'aire et l'air conditionné, je ne force pas ma respiration comme avec un vélo traditionnel, et donc je n'arrive pas avec les poumons épuisés.

Un autre avantage des vélos électriques par rapport aux vélos traditionnels c'est que vous pouvez aller boire un verre avec vos amis après le travail et porter votre vélo à pied. Vous ne pouvez pas faire ça avec une voiture: ou vous prenez la voiture ou vous faites une promenade à pied. Je trouve ça une décision rafraîchissante et libératrice qui m'a rendu plus sociable de ce que je l'étais quand j'allais au travail en voiture. Aussi, pour ceux qui n'ont plus le droit d'avoir un permis de conduire à cause des infractions à la loi, les vélos électriques sont libérateurs.

Quand je veux faire du sport j'adore rouler avec mon vieux vélo dans de formidables lieux lointains des masses qui satisfassent mieux mon entraînement et mes besoins physiques. Mon vélo électrique est plus comme une voiture que comme un vélo pour moi, ce qui est positif. La conclusion ici c'est que les vélos électriques les plus puissants sont indiqués pour les utilisateurs qui se sont déjà habitués à utiliser un vélo électrique. J'espère que ces idées vous aident à découvrir qu'elle est la meilleure solution pour vos déplacements car il y a un large éventail de vélos parmi lesquels choisir. Ce qui sont nouveaux dans cette technologie sont normalement déçus après peu de mois d'utilisation d'un vélo économique et peu puissant, et dans certains cas ils abandonnent complètement les vélos électriques. C'est ce qui m'est arrivé quand j'ai commencé. J'ai perdu beaucoup d'argent en vendant mon premier vélo électrique dans un site d'occasions.

Les vélos que j'aime ont normalement des moteurs centraux sans balais de 350W ou plus. La vitesse maximale est limitée à 25 km/h mais la puissance fait que la marche soit plus satisfaisante et plus efficace dans les pentes, avec le vent ou au moment de freiner aux feux rouges ou devant un signal de stop (voir les 10 vélos électriques les plus rapides). Aussi, il est plus facile de porter les courses ou des sacs en général, ce qui se traduit par une utilisation plus fréquente. Il est facile de trouver des vélos électriques d'occasion chez les services de livraison de nourriture.

trad2

Avantages des vélos électriques

• Moins de souffrance pour vos genoux et vos articulations qu'avec les vélos traditionnels.

• Vous ne vous échaufferez pas en montant des pentes et vous ne devrez pas lutter contre le vent.

• Vous pouvez circuler sur les trottoirs, presque tous les types de chemins, parcs et pistes pour vélos.

• Vous n'avez pas besoin d'un permis de conduire ou de payer des impôts.

• Un siège plus vertical par rapport à celui des vélos traditionnels, ce qui peut réduire les douleurs au dos et au cou, outre à vous donner au cycliste une perspective meilleure des obstacles et des voitures.

• Plus économique et écologique qu'une voiture, pas d'assurance, pas d'essence (1km à bord d'un vélo électrique coûte environ 0,5 centimes)

• Il vous aide à éviter le trafic.

• Vous pouvez le porter à main si vous vous trouvez dans un endroit ou être en vélo est considéré irresponsable ou dangereux.

• Vous respirez de l'air frais et vous vous rapportez avec d'autres gens, piétons et d'autres cyclistes, ce qui est bien plus sociable que conduire entre sifflets et embouteillements.

• Les vélos électriques sont plus difficiles à voler que les vélos traditionnels car ils ont besoin d'une clé pour fonctionner et sont plus lourdes.

 

trad3

Contres des vélos électriques

• Plus lourds que les vélos traditionnels.

• Plus difficile de se déplacer ou de monter les escaliers avec eux.

• Plus chers que la plupart des vélos de rang moyen.

• Batteries de rechange chères (l'acide de plomb dure deux ans environ, ~500 trajets, celles en lithium entre 3 et 5 ans ~2000 trajets)

• Les pneus deviennent lisses plus facilement car certains modèles pèsent plus de 25 kilos.

• Moins d'exercice qu'avec un vélo traditionnel.

• Garer un vélo électrique est plus facile qu'une voiture mais plus difficile qu'un vélo traditionnel.

Voici les points les plus importants, mais il y en a d'autres. Vous pouvez aussi lire les 10 points à faveur et 10 poins contre les vélos électriques pour compléter cette information.

2 réflexions au sujet de « Vélos électriques contre vélos traditionnels »

  • […] Bien sûr, il y a des vélos électriques qui peuvent fonctionner sans pédaler. Ces vélos sont appelés normalement ebikes, pendant que ceux qui donnent de l'assistance au pédalement s'appellent pedelec. Ces deux types de vélos peuvent être utilisés comme un vélo traditionnel en éteignant l'assistance électrique. Ceci est très utilisé parmi les personnes qui utilisent l'assistance électrique pour aller au bureau et ensuite pédalent de retour à la maison pour faire plus d'exercice. Outre à faire de l'activité physique, vous évitez les embouteillements, vous ne payez pas l'essence, vous le garez facilement, dans n'importe quelle station pour garer des vélos, en vous assurant de mettre un bon cadenas, comme tous les autres vélos (voir vélos électriques contre vélos traditionnels). […]

    Répondre
  • Loulou mal au genou
    Loulou mal au genou 21 avril, 2016 à 11:16 pm

    Je suis hyper d'accord sur le fait que le vélo électrique peut rendre aux vieux loups qui ont mal partout comme moi le goût de rouler sur leur deux roues comme s'il avaient 20 ans de moins. Beaucoup de copains ont laissé tomber le vélo pour cause de mal de dos ou de genou en vrac, certains un peu comme une excuse pour arrêter de faire des efforts, d'autres pour réellement cesser de souffrir inutilement. C'est cette deuxième classe de gens, ceux qui doivent renoncer à une activité qui leur donnaient vraiment du plaisir, qui peuvent se refaire une jeunesse en utilisant un VAE pour continuer à sortir à vélo sans pour autant continuer à ruiner leur santé (en tout cas au niveau des articulations), et profiter de la vie comme ils l'aiment. Les détracteurs du vélo électrique pourront toujours y trouver des défauts ou des arguments contre, moi j'ai fait mon choix, je le défends, et j'encourage les personnes découragées par la douleur à tester cette oportunité. Oui, c'est vrai, c'est moins sport, c'est pas pur, et alors!

    Répondre
Laisser un commentaire