10 points à faveur et 10 points contre les vélos électriques

Je connais des personnes qui n'ont jamais entendu parler de vélos électriques. En fait, il se peut que certains d'entre eux les aient vu, mais ils ne se sont pas rendus compte. En tout  cas, je veux vous aider à élargir vos connaissances à propos de ces véhicules car je suis complètement convaincu de ce qu'elles offrent et je suis ravis de contribuer au bénéfice des autres en les incitant à utiliser les vélos électriques comme je le fais moi.

"Les vélos électriques se composent d'un châssis modifié ou original avec des pédales et d'un moteur électrique, normalement un moteur postérieur ou bien un moteur central avec une chaîne de distribution connectée à la rue postérieure. Ils permettent au cycliste de pédaler tout en obtenant de l'énergie de la batterie ou du système de conduite motorisé".

Pour utiliser un vélo électrique la batterie doit être chargée et le système électrique allumé, avant de démarrer. Il y a plusieurs systèmes d’accélération différents: le système de conduite à moteur peut être activé avec gâchette, accélérateur de poignée ou assistance au pédalement. La conduite à moteur uniquement est très semblable à celle d'un scooter, car le cycliste ne doit pas pédaler, tout simplement le vélo se déplace tout seul! (Attention! Si un gendarme vous voit en train de circuler sur votre flambant vélo sans pédaler, il est très probable qu'il vous arrête pour vous demander les papiers du véhicule et, puisque vous n'avez rien à lui présenter, vous êtes en son pouvoir). Les vélos sont des véhicules à pédales donc si vous ne pédalez pas vous risquez! Nous vous conseillons d'utiliser l’accélérateur pour démarrer, soit parce que vous êtes le premier devant le feu rouge et vous ne voulez pas que les voitures vous écrasent en attendant que le moteur électrique démarre en pédalant, soit tout simplement par commodité et contrôle du vélo. Au contraire, si vous circulez sur le chemin pour vélos et la circulation est irrégulière, comme par exemple quand il y a trop de bébés en carriole ou de coureurs, les pauvre vélos commencent à circuler tous serrés, ce qui peut être chaotique pour le pédalement assisté, et donc à la fin il convient mieux d'éteindre le moteur jusqu'à ce que la horde se dissipe.

 

fav1

 

En revanche, la modalité de pédalement utilise l'accélération fournie par le propre cycliste, ce qui est plus fréquent en Europe, ou les lois pour les cyclistes sont un peu plus restrictifs en ce qui concerne les vélos électriques et les types de moteurs, bien qu'aucun gendarme puisse savoir quel moteur a votre vélo sans le porter avec soi pour l'examiner. En fait, il y a beaucoup de gendarmes qui circulent avec des vélos de 500W quand ils travaillent, ou dans leurs jours libres. Les vélos européens sont généralement limités à des moteurs de 250W pendant qu'aux États Unis la limite est établie à 350W. Néanmoins, il est facile de trouver beaucoup de vélos avec des moteurs aussi puissants que 500W ou même 750W. Ces vélos sont comme des motos et peuvent dépasser n'importe quelle dénivellation très facilement. Regardez nos articles à propos de comment rendre votre moteur plus puissant et à propos des 10 vélos électriques les plus rapides pour vous donner une idée de ce qu'un vélo électrique peut arriver à faire. Les bénéfices des vélos électriques sont plusieurs et fréquemment s'opposent aux bénéfices d'une voiture ou d'une moto. À mon avis voici quelques points à faveur:

1. Pas besoin du permis de conduite, ni d'assurance, bien que l'assurance de la maison nous protège devant les imprévus.

2. Vous pouvez utiliser les chemins pour vélos, les trottoirs (attention, dans certaines villes ceci n'est pas permis) ou les autoroutes avec une totale liberté de mouvements.

3. Ils sont plus légers, écologiques et fiables que les véhicules qui fonctionnent avec de l'essence.

4. Votre seule dépense sera le vélo et 6 centimes pour chaque charge de batterie, vous ne payez pas des impôts de circulation, de matricule, d'assurance, d'ITV, d'essence... pour ne pas citer les 3 à 5€ que vous pouvez dépenser avec le transport publique, outre à devoir attendre le bus ou supporter l’énorme quantité de personnes qui les utilise.

5. Si votre fils vous donne du fil à retordre avec une moto, pensez à le contenter avec un vélo électrique. Ils sont plus sûrs que les motos ou les scooters, moins rapides mais peuvent circuler sur des routes ou intersections à haute vitesse.

6. Pour les déplacements urbains vous pouvez arriver facilement n'importe où, vous pouvez éviter et échapper facilement des embouteillements.

7. Ils ne polluent pas, n'ont pas des tubes d'échappement et n’émettent pas de gaz. Ils peuvent se charger facilement avec de l'énergie solaire (voir notre article sur les vélos électriques à énergie solaire) ou avec de l'énergie éolienne.

8. Pas de frais tels que le parking. Les possibilités pour vous garer sont efficaces et abordables, car il entre dans n'importe quel parking ou rail pour vélos normaux.

9. Compatible avec la plupart des transports publics tels que autobus, trains ou trains légers.

10. Vous pouvez faire du sport en vous amusant avec la promenade loin des klaxons et des embouteillements.

Pour avoir un bon vélo électrique qui dure plusieurs années et qui soit suffisamment fort pour agir comme un véhicule complet, il est possible que vous deviez dépenser plus de 1.500€. Mais il y a d'autres désavantages chez les vélos électriques qu'il est juste de citer ici, pour vous aider à mieux comprendre les transactions:

1. Il est difficile de porter des passagers, bien qu'il ne soit pas impossible, car les vélos électriques ont la puissance suffisante. Il y a des tandems électriques et des tricycles avec des sièges postérieurs ou des remorques pour porter du matériel, mais il est vrai que la capacité est limitée.

2. Ils ne peuvent pas être utilisés sur des autoroutes à haute vitesse.

3. Ils sont plus complexes et plus chers qu'un vélo traditionnel (voir l'article à propos des vélos électriques contre les vélos traditionnels)

4. Nous sommes toujours exposés au climat

5. À la vitesse maximale, ils sont plus lents qu'une  voiture, cyclomoteur ou motocyclette, bien que dans une ville, où la circulation est tout de même limitée à 50 ou 30 km/h, outre aux embouteillements, ils peuvent être plus rapides et efficace.

6. On se fatigue plus qu'avec une voiture.

7. L'amusement et la liberté est limitée entre 30 et 70 km d'autonomie (bien que plusieurs fabricants disposent de batteries avec plus d'ampères qui arrivent jusqu'à 100 km d'autonomie. Il s'agit des batteries de 13ah, 15ah et 17ah ou même 20ah, mais le prix de cette dernière est prohibitif).

8. Les batteries ont une vie limitée entre les 1000 et les 5000 cycles de recharge (de toutes façons, après si longtemps elles sont plus qu'amortissées)

9. Il peut y avoir des problèmes électriques par rapport à un vélo traditionnel (et il n'y a plus de contres)

10. Peut être un lecteur peut nous en suggérer d'autres...

Un vélo électrique n'est pas un moyen de transport définitif, mais peut être parfait pour se déplacer en ville sans dépenser tous les jours de l'argent en essence, transports publics, impôts... Ils nous donnent un soulagement économique presque sans le vouloir. J'ai toujours aimé les motos, j'ai deux motos, mais je dois reconnaître qu'il est plus commode, et que je m'amuse d'avantage en me promenant en vélo, je peux faire du sport ou me déplacer à toute vitesse dans la ville avec mon moteur de 500W. J'utilise le route66 tous les jours, sa batterie est discrète dans le cadre et personne ne se rend compte qu'il s'agit d'un vélo électrique, bien qu'on me regarde très souvent. J'ai substitué la moto avec le vélo électrique à cause de plusieurs motifs, en voici les principaux:

* Quand le week-end arrive, je me rends compte que je n'ai pas dépensé de l'argent pour l'essence, ou pour le parking

* Il est très commode, facile à garer et quand j'arrive à ma destination je me rends compte que je ne suis pas stressé de la même manière que quand je circule sur la route. Il s'agit peut-être du chemin ou des personnes gentilles qu'on trouve en train de faire du sport ou tout simplement le paysage.

* Il me permet d'être en plein air, de faire du sport et, sans le vouloir, je me sens plus actif.

J'étais habitué à conduire beaucoup et à abuser de la voiture, et surtout de la moto. Je n'ai jamais aimé trop le transport publique, ce qui signifiait que je passais beaucoup de temps tout seul dans le raffut de l'autoroute (ou il semble que tout le monde est fâché ou pressé), ce qui me stressait beaucoup. Une fois que vous êtes dehors, en contact direct avec les personnes, le monde devient beaucoup plus gentil et il est plus facile d'avoir des petites aventures et de connaître de nouvelles personnes.

Si vous croyez que ceci peut être intéressant pour quelque utilisateur, partagez :)

Laisser un commentaire