Izzybike – Vélo sans chaîne

Une bicyclette sans pignon ni chaîne, c'est comme une voiture sans moteur. Ou peut-être une voiture à moteur hybride ; car l'Izzybike démontre que les vélos n'ont pas besoin de chaîne ni de courroie pour rouler. Il peuvent être aussi efficaces sans même une seule roue dentée.

Izzybike - Vélo sans chaîne

On pourrait penser que la conception de l'Izzybike n'implique pas d'engrenages, mais en fait si. Son ingénieuse conception fait que l'Izzybike est incroyablement maniable. Puisqu'elle élimine l'influence des forces variables qui se créent lorsqu'on roule sur un vélo à chaîne, le cycliste ressent un meilleur équilibre et une meilleure traction.

Izzybike - Concept

L'Izzybike est également pliable, et pour compléter le processus, il faut moins d'une seconde. Une fois plié, il peut entrer dans le coffre d'une voiture de taille moyenne ou même sous votre bureau. Cela le rend très pratique pour un usage urbain. La conception et la géométrie de l'Izzybike procurent une conduite très confortable. La selle à dossier et la traction avant sont idéales pour le voyageur qui cherche confort et bonnes sensations. L'Izzybike pourrait être la prochaine innovation en matière de cycles.

Izzybike - Avec roue de transmission

Les chaînes de vélo ont toujours été un point faible, elles sont sales, bruyantes et peuvent dérailler facilement… c'est pourquoi de plus en plus de fabricants optent pour la transmission par courroie. Le créateur de l'Izzybike, l'inventeur polonais Marek Jurek, est cependant allé encore plus loin avec son prototype. Son train moteur est intégré dans le moyeu de la roue avant, ce qui donne un certain nombre d'avantages par rapport aux bicyclettes conventionnelles.

Izzybike - Sans roue de transmission

Il faut souligner que l'Izzybike ne fonctionne pas comme un tricycle pour enfants de type michaudine ou un grand-bi, où les bielles sont directement fixées sur la roue.

Les cyclistes peuvent arrêter de pédaler et permettre à la roue de tourner librement : le système breveté incorpore trois engrenages. Selon la page web officielle, cette configuration permet que la puissance de pédalage que le cycliste fournit à la roue arrive avec moins de pertes que si elle devait d'abord passer par une chaîne ou une courroie.

L'absence de chaîne fait qu'il est possible de plier le vélo en moins d'une seconde, sans aucune charnière additionnelle couplée au cadre. La courte distance entre axes (0,9m / 3 pieds) rend l'Izzybike très maniable.

Izzybike - Plié

Le choix de roues de 29 pouces lui apportent un peu plus de vitesse. Il est même possible d'ajouter une roue intermédiaire, procurant à l'Izzybike deux roues motrices pour parvenir à une traction encore meilleure. Ce serait un bon endroit pour lui coller un petit moteur central et profiter de la répartition de la puissance sur les deux roues, non?

Sa configuration unique permet un pilotage plus commode, une meilleure stabilité et une meilleure visibilité… en plus du fait que tout le monde le remarquera sans aucun doute à votre passage, plus encore que si vous traînez avec un fatbike électrique sur la plage. Jurek essaie d'encourager l’intérêt pour ce concept, aussi bien du point de vue des partenaires industriels que des clients potentiels. Il raconte qu'il réfléchit à une fourchette de prix de vente oscillant de 800 à 1800€ selon les matériaux et composants.

On peut voir l'IzzyBike en action dans la vidéo suivante.

 

Laisser un commentaire