Vélos électriques - batteries

La plupart des vélos et scooters électriques utilisent une des batteries qui apparaissent dans la liste ci-dessous. Elles sont interchangeables et peuvent être utilisées indistinctement. Pour en obtenir le rendement maximal, vous pouvez utiliser le formidable outil Cycle Analyst (voir article dédié).

1) Batteries au plomb-acide scellées

Les batteries au plomb - acide scellée (ou SLA, de l'anglais Sealed Lead-Acid) étaient auparavant les versions prédéterminées pour la majorité des scooters et vélos électriques. Actuellement, la plupart des scooters utilise encore les SLA, alors que les vélos électriques (qui demandent fréquemment la participation humaine) ont adopté les nouvelles technologies disponibles en matière d'accumulateurs pour rendre les vélos le plus léger possible. Ceci parce que les batteries SLA sont particulièrement lourdes. Cependant, bien qu'elles soient lourdes et volumineuses, elles conservent un avantage: elles sont faciles à trouver et pas chères. Une batterie SLA a une vie utile autour de 300-500 cycles de charge, selon l'utilisation, mesure, température, qualité et d'autres facteurs.

2) Batteries nickel-hydrure métallique

Les batteries nickel-hydrure métallique (NiMH de l'anglais Nickel-Metal Hydride) sont disponibles depuis quelques temps déjà. Elles sont beaucoup plus légères que les batteries SLA. Toutefois, leur prix augmente car ce sont normalement des accumulateurs conçus spécifiquement pour des vélos électriques et elles présentent beaucoup d'améliorations par rapport à celles au plomb. Une batterie NiMH a une vie utile d'environ deux fois celle des batteries en plomb, mais en ayant un poids 30% inférieur. Les batteries NiMH doivent être chargées une fois par mois même si elles ne s'utilisent pas, pour maintenir leur capacité totale.

3) Batteries lithium-ions, lithium-manganèse, lithium-polymère, lithium-fer-phosphate

bat1Les batteries de ions de lithium ou Li-Ion sont celles qui possèdent la technologie la plus novatrice. Une batterie au lithium a une vie utile de 2 à 3 fois la vie utile d'une batterie au plomb. Les packs d'accumulateurs au lithium sont les plus légers, avec un poids à peu près 15% inférieur à celui des batteries NiMH et 60% inférieur à celui des batteries de plomb. Les batteries au lithium ont aussi l'avantage de ne pas nécessiter d'entretien pendant beaucoup de temps, alors que d'autres types ont besoin d'une recharge périodique quand elles ne sont pas utilisées. Sans entrer dans les détails des différences entre Li-ion, Li-Mn, Li-Po et LiFePO4, elles ont toutes un coût de recharge très semblable, mais vous pouvez lire davantage dans ce lien. Un accu au lithium peut rester pendant longtemps sans aucune maintenance ni recharge à condition de ne pas être totalement vide, les recharges d'appoint ne font jamais de mal. Si vous pensez utiliser votre vélo électrique seulement de temps en temps (peut-être uniquement quand vous êtes en vacances ou pas du tout l'hiver) une batterie au lithium peut être une bonne option. Elles coûtent un peu plus que les batteries NiMH, mais le coût par kilomètre est pratiquement le même. L'avenir des vélos électriques prévoit l'exploitation de l'énergie solaire. Des courses sont organisées où l'on met à l'épreuve la portée d'un vélo à moteur électrique dont le système est alimenté uniquement avec de l'énergie solaire (voir post complet).

3 réflexions au sujet de « Vélos électriques - batteries »

Laisser un commentaire