Vélo électrique Kia

Le fabricant automobile Kia mise sur l'électrique et l'environnement et développe le vélo électrique Kia, s'aventurant ainsi dans le monde des e-bikes et faisant un pas en avant dans le champ de la mobilité de l'avenir.

Au salon de l'auto de Genève, des observateurs du monde entier s'amassaient en l'attente de nouveaux et émouvants modèles de technologie d'avant-garde qui, d'une manière ou d'une autre, améliorent la qualité de vie de leurs utilisateurs et qui supposent une avancée pour le secteur en général.

Mais lors des deux éditions précédentes, le fabricant sud-coréen qui, rappelons-le, avant de construire des voitures, produisait des composants pour bicyclette puis des motos, avait surpris tout le monde en présentant deux prototypes parmi ses derniers véhicules zéro émission devant un public de professionnels du secteur réunis pour être témoins de l'événement, des vélos à assistance électrique chargés de haute technologie.

VTT électrique Kia

Les VAE Kia viennent avec un cadre métallique monobloc qui ressemble à un cadre en fibre de carbone. Le cadre est fabriqué par forge à froid de deux feuilles de métal pour confectionner les deux côtés du cadre. Ultérieurement ces deux moitiés sont soudées par un procédé totalement automatisé.

Hors mis le dit cadre avant-gardiste, le reste des composants et de la transmission sont conventionnels. Les deux vélos ont été conçus et fabriqués dans le centre de recherche et développement de Kia Namyang, en Corée du Sud.
Vélo électrique Kia - ville

Le vélo électrique Kia, nommé K velo, est décliné en un modèle de ville à roue de 28" et une version tout-terrain en 27,5". Kia annonçait des autonomies respectives de 70 et 50 kilomètres. Pour les composants, la firme avait fait son choix pour des pièces Shimano, alors que les composants électriques sont de développement interne au centre R&D de Kia Namyang. La roue arrière comprenait d'abord un moteur électrique de moyeu de 250W qui ressemblait à l'unité Bionx. Les modèles évoluent vers le choix d'un moteur central Bosch de 45Nm de couple moteur. Il est alimenté par une batterie lithium-ion polymère de 36V et 10Ah (donc de capacité 360Wh). Les deux versions comptent avec le même pack d'énergie et transmission, et atteignent une vitesse maximale de 25 km/h, la limite légale pour être considéré VAE, en maintenant un poids relativement bas, autour de 20 kg au total.

Les opinions des moyens de communication et les réactions du public et des experts sur le nouveau vélo électrique Kia sont suivis de très près par Kia Motors, 70 ans après avoir fabriqué des bicyclettes pour la première fois au cours de l'année 1944. Depuis ces présentations, on n'a pas eut grand vent de la poursuite du projet. Alors, green-washing ou volonté réelle de d'entrer dans ce marché?

Laisser un commentaire