Le vélo électrique qui se recharge tout seul: vérité ou fiction?

Voici les trois questions les plus fréquentes qui nous posent les gens à propos des vélos qui se chargent pendant qu'on les utilise:

1: "Est-ce que vous avez ce vélo électrique qui se charge tout seul?" Le freinage régénératif se commercialise actuellement comme le Sangréal des vélos électriques, ce qui fait que les gens songent avec des batteries à durée illimitée. Bien qu'il soit vrai que le freinage régénératif prolonge l'autonomie d'un 10% (ou 7% si on est réaliste), il faudrait parcourir 320 kilomètres en descente pour obtenir que la batterie se recharge suffisamment pour parcourir 32 kilomètres en plus.

Qu'est-ce que c'est exactement et comment fonctionne le freinage régénératif?

Le freinage régénératif ou KERS à l'origine (système de récupération d'énergie cinétique) est un terme qu'on entend de plus en plus fréquemment et se réfère à tous les véhicules, bien qu'en pense en premier lieu aux véhicules électriques. Le concept se base sur la possibilité de profiter de l'énergie sous forme de chaleur qui se génère quand on freine, ce qui normalement est perdu, à travers un système qui transforme la chaleur en énergie électrique qui peut être emmagasinée dans une batterie. Sans ce système cette énergie serait perdue, donc il s'agit de quelque chose de très intéressant car c'est de l'énergie pure et gratuite.

La quantité d'énergie qui peut se récupérer se trouve autour de 10% mais ceci dépend en grande mesure du véhicule. En tout cas, ils ont tous en commun la possibilité d'économiser la consommation et de prolonger l'autonomie en maintenant toutes les autres prestations.

Quand on circule sur un véhicule on produit de l'inertie quand on accélère, laquelle on perd quand on enlève le pied de l'accélérateur. Si on veut arrêter le véhicule, on doit appliquer la force contraire à ce mouvement. Les vélos normalement utilisent des sabots ou pastilles de disque, et le résultat c'est qu'en réduisant le mouvement on produit beaucoup de chaleur (plus on va vite et plus dure le freinage, plus de chaleur on produit et donc plus d'énergie on génère). Voilà pourquoi le freinage régénératif fonctionne mieux sur les  voitures de Formula1 que sur les vélos.

Aussi, avec le freinage régénératif il n'est pas possible d'obtenir de l'énergie des roues motrices (celles qui transmettent la puissance), à moins qu'elles possèdent un système de génération propre, ce qui constitue un autre facteur de limitation pour les vélos électriques et rend l'efficacité de ce système presque une illusion.

freno-regenerativo-300x199

2. "Quelle distance faut-il parcourir en descente avant que la batterie soit totalement chargée?". Théoriquement, on peut rouler en descente et recharger le vélo sans un chargeur ou une prise. Si vous avez un vélo avec un kit de moteur électrique comme le BionX, avec le mode 4 (auto charge régénérative) pour descendre pentes raides, le vélo électrique se chargera complètement après environ 320 km. Bien sûr, c'est un peu difficile de trouver 320 kilomètres de descente continue!

3. "Dois-je pédaler pour charger le vélo électrique?" La réponse, malheureusement, c'est oui (et beaucoup en plus). BionX conseille d'activer le mode régénératif si on veut faire beaucoup d'exercice. Si vous configurez votre système BionX dans le mode 4 de recharge, vous aurez un excellent système d'entraînement, mais pas très efficace en ce qui concerne la recharge de la batterie.

La vérité c'est qu'il n'y a pas de vélo qui se charge tout seul, il faut les recharger

Il n'y a pas de vélo qui se charge tout seul magiquement, ou qu'on puisse les recharger en pédalant pendant 10 minutes lors de votre trajet normal. Vous pouvez avoir un vélo qui se recharge tout seul uniquement si vous faites de gros entraînements. D'autre part, la plupart des personnes utilise le vélo électrique pour des propos bien concrets: arriver à destination d'une manière facile. Si vous avez un vélo électrique avec peu d'accessoires et avec un kit de conversion, comme le Ezeebike ou le kit du moteur BionX, il fonctionnent avec une puissance de 350W (le maximum est de 750W ou 1 cheval de puissance). Si vous êtes en forme, vous pouvez produire autour de 80W d'énergie en pédalant, donc vous aurez besoin de 5 à 10 fois cette quantité pour récupérer l'énergie que votre vélo dépense. Ceci peut sembler peut efficace, néanmoins le vélo électrique reste le moyen de transport le plus économique, écologique et soutenable. Il n'y a pas de vélo électrique qui se recharge tout seul et nous ne croyons pas de le voir en peu de temps (à moins que les lois de la physique changent).

Le vélo électrique Sanyo Eneloop s'approche à ce rêve.

Le vélo électrique qui s'approche le plus à la possibilité de se recharger tout seul - ou de se charger pendant qu'on pédale - c'est le vélo électrique Sanyo Eneloop. Sanyo a développé un système de "circuit d'énergie" qui aperçoit les mouvements de puissance maximale (quand le vélo essaye de dépasser 25 km/h sur une pente, ou quand on actionne les freins) et transforme ce moment de puissance maximale en énergie pour recharger le vélo. Grâce à son poids léger, il a un moteur de basse puissance et une batterie légère, le Sanyo Eneloop pourrait être le vélo le plus proche à l'impossible.

bicicleta-electrica-Sanyo-Eneloop-300x158

Le vélo électrique Sanyo Eneloop est probablement 2-4% plus efficace que le kit du moteur Bionx, bien que le BionX soit plus puissant et offre une autonomie de recharge supérieure. On veut tous avoir des choses pour rien, mais il est sage de se rappeler ses proverbes:

1. Il n'y a pas de repas gratuits

2. Il faut donner pour en recevoir quelque chose

3. Tout ce qui monte descend

4. La machine du mouvement perpétuel... Ouai, ça serait génial!

5. S'il semble trop beau pour être vrai, probablement il ne l'est pas

2 réflexions au sujet de « Le vélo électrique qui se recharge tout seul: vérité ou fiction? »

Laisser un commentaire