Steve Jobs: De l'efficacité de la bicyclette

Grâce à ses succès avec Apple, nous avons tous entendu parler de Steve Jobs, né en 1955, cofondateur de Apple en 1976 et actionnaire majeur de la Walt Disney Company. Sa motivation a toujours été d'innover: au milieu du boom des premiers ordinateurs personnels des années 80, il sort son Macintosh, le premier ordinateur à un prix accessible avec une interface graphique et une souris au lieu des lignes de commandes. Ça ne fait aucun doute qu'il a révolutionné le marché et projeté l'informatique vers l'avenir.

Steve Jobs - Efficacité de la bicycletteDécédé il y a 5 ans, la nouvelle de sa mort a endeuillé le monde car c'était une personne extrêmement créative qui a démontré que les rêves du futur deviennent réalité lorsqu'on est décidé et concentré. Espérons que quelque chose de sa vision et persévérance puisse se transposer à l'industrie du vélo électrique pour créer les meilleurs V.A.E. possibles et, en dernier lieu, voir plus de gens se déplacer à vélo!

Voici la vidéo que promet le titre de ce billet: un jeune Steve Jobs parle au sujet de l'efficacité du vélo conventionnel parmi les modes de déplacement des êtres humain et dit enfin que "l'ordinateur est l'équivalent à un vélo pour nos esprits". Ça sonne un peu bizarre mais en visionnant la vidéo ça prend plus de sens.

Une fois de plus, on parle de vélos conventionnels, mais si la bicyclette traditionnelle est si efficace du point de vue énergétique, on peut penser sans trop se tromper que les vélos électriques le sont également, vu la faible quantité d'énergie dont ils ont besoin en comparaison à d'autres moyens de transports. C'est certainement discutable en prenant en compte l'énergie grise de la partie électrique et en particulier ce qui concerne le lithium et autres éléments chimiques composant les cellules de la batterie, mais à l'usage ça se sent clairement sur le porte-monnaie.

Laisser un commentaire